Pourquoi je ne donne plus de cours hebdomadaires

A la rentrée, je fais une pause sur les cours hebdomadaires. Décision compliquée à prendre, car j’adore enseigner, mais le contexte m’épuisait. La crise de COVID n’est pas facile à gérer, que ce soit financièrement ou sur le plan de l’organisation.

Et puis, j’avoue, venir masquée au studio, nettoyer 30 fois les tapis, ne toucher personne : ce n’est pas mon truc. Je vais le dire clairement, parce que ça me pèse. Je suis une amoureuse du mouvement, une amoureuse de la conscience corporelle, mais je ne me voyais pas enseigner ainsi. Je l’ai fais quelque temps, j’ai essayé de tenir bon.

Et puis j’ai senti le besoin de me protéger, tant économiquement qu’au niveau de mon énergie physique et spirituelle. Avant le COVID, je développais cette activité de coeur que j’adore en parallèle d’un autre emploi. Ma vie était passionnée, folle, épuisante. Je ne pouvais pas encaisser encore plus de pression, et j’ai préféré, comme je le dis à mes élèves et clients ME METTRE EN PRIORITÉ (voir l’article Ralentir, se mettre en priorité.). 

 

Enseigner demande de se sentir bien

Pour enseigner, accompagner, transmettre et partager, je crois qu’il faut se sentir en sécurité. Il faut avoir l’esprit libre et des FONDATIONS SOLIDES : ce qui n’était plus mon cas depuis le mois de mars. Ma vie a été chamboulée dans tous les sens, et mon truc, c’est le mouvement. Dans ma vie aussi.

Je ne suis pas du genre à lutter contre le courant. J’ai eu la chance merveilleuse d’enseigner sitôt mes diplômes en poche, j’ai eu des expériences extraordinaires. Maintenant, il est temps pour moi de me recentrer sur MA PROPRE SÉCURITÉ, MA PROPRE ÉNERGIE, et de continuer mon propre mouvement, ma propre conscience.

Le yoga, c’est avant tout de l’énergie SPIRITUELLE. En tant qu’enseignante, parfois ce n’est pas évident de gérer les contraintes et pressions extérieures, tout en préservant sa propre énergie. Enfin, je parle de l’enseignement du yoga, mais je crois que tu le sais, cela vaut pour toutes les activités. Toi aussi, tu l’as sûrement remarqué, à quel point il n’est pas évident de conserver son énergie, tant spirituelle que physique.

 

Sophie’s flow continue

Un petit voyage en montagne m’a permis de me reconnecter encore plus profondément à mon chemin de vie. J’ai pris le temps de m’écouter. Et d’écouter la vie. De sentir. Ressentir.

Une idée a éclot. Une MAGNIFIQUE et MAGIQUE idée.

Pour l’instant, comme toutes les idées, elle est si fragile que je vais la laisser mijoter avec amour. Je vais déjà prendre le temps d’apprendre à la connaître cette idée. De faire connaissance. De comprendre ce que la vie m’apporte. Mais je suis déjà extrêmement reconnaissante pour ce projet qui arrive doucement et que je me réjouis de partager avec toi. Ce projet qui donnera une dimension toute nouvelle à Sophie’s flow.

 

L’importance du mouvement aujourd’hui

Un dernier petit mot pour la fin : tu sais, ce monde a beaucoup changé. Ce qui m’inquiète c’est que cela nous a emmené à avoir peur les uns des autres, à éviter nous prendre dans les bras, et à nous installer dans un monde de plus en plus virtuel.

Cela me fait peur, car nous sommes des êtres humains. Déjà qu’avant, nous vivions beaucoup dans notre tête, maintenant, cela va encore plus loin. Nous vivons AU LOIN.

Je crois profondément en l’intelligence corporelle, en l’intelligence organique, au besoin de mouvement, d’animalité et de contact physique. Alors je crois, que le yoga et la sophrologie sont encore plus importants qu’ils ne l’étaient avant. Ils sont essentiels, comme le sont tous les arts du mouvement et de la conscience, aujourd’hui plus que jamais.

C’est ce qui nous relie à l’âme.

Ce qui nous relie au corps.

Ce qui nous relie au monde organique. Et à notre humanité, en un mot.

Alors SURTOUT.

Continue à te connecter au mouvement. A ta nature SAUVAGE. Continue de t’exprimer par le mouvement, quel que soit le tien. Reste à l’écoute de ton corps. Respire. Vibre. Exprime-toi.

Ton corps le mérite.

HONORES-TOI. Tu le mérites.

 

Prends soin de toi,

 

Sophie Amandine

 

P.S. : n’hésites pas à venir faire un tour sur ce blog régulièrement et à me suivre sur les réseaux:Instagram et Facebook

P.P.S. : les astuces de relaxation continuent sur Instagram  !