Comment rendre un cours de yoga en ligne adapté aux personnes malvoyantes ?

La crise sanitaire actuelle a amené de profonds changements dans le monde du yoga. Les studios ont fermé. Les enseignants se sont retrouvés face au numérique : donner des cours en ligne, cela change beaucoup de chose. Le milieu du yoga vit une profonde remise en question, et de nombreux magnifiques projets en émergent !

Le web est un atout en terme d’accessibilité. C’est pourquoi, je pense que cette période peut nous permettre en tant qu’enseignant, de réfléchir à l’accessibilité de ce que nous offrons. Le yoga est par définition accessible ; rendons le encore plus grâce à ce merveilleux outil qu’est le web ! 

 

Offrir de l’accessibilité

Le web présente bien des avantages en terme d’accessibilité : un cours en ligne ne demande pas de se déplacer, le son peut être augmenté selon les besoins, il est possible de réécouter certains passages, de mettre en pause.

De plus, les ordinateurs et tablettes proposent plein d’options d’accessibilités qui permettent à beaucoup de gens d’adapter l’ergonomie de leur ordinateur. Le web est un atout, et je souhaite que la crise actuelle nous permette de nous en rendre compte.

J’ai moi-même un déficit visuel léger, et il fréquent que je ne suive pas un cours de yoga en ligne en raison de la concentration que cela me demande. Le yoga est un moment de bien-être et de détente, cela doit l’être également pour une personne ayant un handicap. Ce qui est intéressant, c’est que les différences entre un cours en ligne accessible et un autre difficile à suivre sont petites. L’accessibilité est souvent dans le détail, et avec le web c’est encore plus vrai.

 

3 idées pour plus d’accessibilité

  1. Porter des vêtements colorés et contrastés :

Porter des vêtements contrastés permet aux personnes malvoyantes de mieux vous percevoir à l’écran. Les contrastes ressortiront plus et vos mouvements seront plus facilement perceptibles.

Pour les cours en ligne, il peut aussi être intéressant de vous démarquer du fond. Si le mur est blanc, portez par exemple une couleur comme le rouge ou l’orange.

  1. Utiliser un micro :

La qualité du son est intéressante de manière générale en terme d’accessibilité. Dans le cas du handicap visuel, c’est primordial.

Une personne malvoyante va se baser beaucoup plus sur le son qu’une personne pouvant se référer à la vision. Cela demande beaucoup de concentration de suivre un cours uniquement ou majoritairement à l’oral. Utiliser un micro permet d’offrir un son de qualité et donc de diminuer l’effort d’attention.

  1. Penser à décrire le plus possible les séquences, y compris les transitions :

Souvent, en tant qu’enseignant nous décrivons les particularités des postures, mais en terme d’accessibilité il est utile de décrire des éléments qui paraissent évidents. Par exemple, « se lever », « se redresser », « s’allonger ». Pour un yoga accessible, il faut considérer la posture de manière globale. Les détails ont aussi leur importance, mais ils n’ont de sens que si la base est claire.

Une autre chose est de penser aux transitions entre les postures. Des informations telles que « avancez le pied droit, tournez-vous sur le côté, revenez à l’avant du tapis » sont primordiales pour permettre de rester dans le flow. Pour vous aider, fermez les yeux et décrivez vos mouvements.

 

Le web pour nous réunir :

L’isolement que nous vivons avec la quarantaine est pour beaucoup de personnes handicapées quelque chose de quotidien. Il est important de s’en rappeler lorsque nous proposons des services en ligne.

Le web peut être au service de nous rassembler, de créer des liens et d’offrir des espaces de soin. C’est un merveilleux outil ; à nous de créer des contenus qui profitent à tous !

Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas me contacter. J’y répondrai avec plaisir !

 

Sophie Amandine

 

Pour aller plus loin :
  • Pour plus d’idées pour améliorer l’accessibilité de vos cours, rejoignez-moi sur  Instagram ! J’y partage quotidiennement des informations sur le handicap et le yoga accessible.
  • Découvrez aussi comment offrir un Yoga accessible aux personnes malvoyantes en studio dans mon article précédent.